Installation antenne Starlink Nîmes

Vous n’êtes pas encore éligible à la fibre ? la réalisation d’un micro-tranchée est trop coûteuse pour vous ? ou bien tout simplement il est impossible d’être raccordé à la fibre ? Et vous souhaitez avoir internet très haut débit ? Vous habitez dans Le Gard ( Nîmes , Alès … ) ?

le forfait mensuel vous coûtera 40€/mois SANS ENGAGEMENT!

Attention nous ne collaborons pas avec Starlink , FRINET TELECOM est entièrement independant , une fois l’installation et la configuration réalisé de vote connexion internet , nous vous mettons en contact avec Starlink pour le paiement du forfait internet mensuel.

Prix installateur starlink Nîmes  | l'internet très haut débit par satellite [ Cette solution d’un nouveau type d’internet par satellite, basé sur des constellations de satellites en orbite basse, pourra vous apporter le très haut débit, notamment dans des zones mal desservies ( ineligible à la fibre , zone non couverte par le DSL )
Starlink est un fournisseur d'accès à Internet par satellite de la société SpaceX ( ELON MUSK) qui s'appuie sur une constellation de satellites comportant des milliers de satellites de télécommunications placés sur une orbite terrestre basse - installation partout dans le Gard
vous n'êtes eligible à la fibre? Starlink est la solution ultime pour avoir internet très haut débit à domicile | prix installateur Starlink à Montpellier , Nîmes , Le Grau du roi , La grande motte , Lunel ,

Nous nous occupons de tout de A à Z ( installation, mise en service , démarches administratives…)
Nous proposons 2 forfaits selon vos besoins et vos usages à partir de 999€

couverture nationale 100% même dans les régions isolées ( zone blanche)

Notre installateur se déplace partout en France gratuitement pour installer votre antenne Starlink | Prix installation tout compris : 1099€
Installateur antenniste  Starlink France | Nîmes , spécialiste - antenniste d ela parabole Starlink
installation parabole starlink sur cheminée avec cerclage et mât sur tout en tuile adapté sur Nîmes , Alès , Beaucaire , Verfeuil

FRINET TÉLÉCOM est votre spécialiste en solution très haut débit qui réalise l’installation de l’antenne starlink à Nimes, Alès , Beaucaire …

Le Spécialiste débouchage fourreau telecom vous propose des tarifs très attractifs pour déboucher votre gaine telecom ou pour trouver le regard intermédiaire France telecom situé dans la partie privé ou sur la voie publique , nous sommes une des entreprises les moins chers de France pour le passage d’aiguille ( tire-fil ) dans la gaine TPC telecom ou se trouve également le câble adsl . Nous pouvons utiliser des sondes avec différentes fréquences , des détecteurs et des caméras pour localiser le tuyau téléphonique et ainsi procéder au raccordement au très haut débit via la fibre optique

FRINET TÉLÉCOM est votre spécialiste en solution très haut débit qui réalise l’installation de l’antenne starlink à Nimes, Alès , Beaucaire …starlink en France avec box tv tnt | installateur pas cher pour installer la technologie de elon musk Starlink spaceX , qu’est ce que c’est ? | Nimes 3000 n Nîmes , Alès , Beaucaire , Internet par satellite fiable, prix installateur starlink Nîmes | tarifs peu couteux pour installer fiable chez moi | comment obtenir le très haut débit dans le Gard | Aigaliers (30700) Aigremont (30350) Aigues-Mortes (30220) Aigues-Vives (30670) Aiguèze (30760) Aimargues (30470) Alès (30100) Allègre-les-Fumades (30500) Alzon (30770) Anduze (30140) Aramon (30390) Argilliers (30210) Arpaillargues-et-Aureillac (30700) Arphy (30120) Arre (30120) Arrigas (30770) Aspères (30250) Aubais (30250) Aubord (30620) Aubussargues (30190) Aujac (30450) Aujargues (30250) Aulas (30120) Aumessas (30770) Avèze (30120) Bagard (30140) Bagnols-sur-Cèze (30200) Barjac (30430) Baron (30700) Beaucaire (30300) Beauvoisin (30640) Bellegarde (30127) Belvézet (30580) Bernis (30620) Bessèges (30160) Bez-et-Esparon (30120) Bezouce (30320) Blandas (30770) Blauzac (30700) Boisset-et-Gaujac (30140) Boissières (30114) Bonnevaux (30450) Bordezac (30160) Boucoiran-et-Nozières (30190) Bouillargues (30230) Bouquet (30580) Bourdic (30190) Bragassargues (30260) Branoux-les-Taillades (30110) Bréau-Mars (30120) Brignon (30190) Brouzet-lès-Alès (30580) Brouzet-lès-Quissac (30260) Cabrières (30210) Caissargues (30132) Calvisson (30420) Campestre-et-Luc (30770) Canaules-et-Argentières (30350) Cannes et Clairan (30260) Cardet (30350) Carnas (30260) Carsan (30130) Cassagnoles (30350) Castelnau-Valence (30190) Castillon-du-Gard (30210) Causse-Bégon (30750) Caveirac (30820) Cavillargues (30330) Cendras (30480) Chambon (30450) Chamborigaud (30530) Chusclan (30200) Clarensac (30870) Codognan (30920) Codolet (30200) Collias (30210) Collorgues (30190) Colognac (30460) Combas (30250) Comps (30300) Concoules (30450) Congénies (30111) Connaux (30330) Conqueyrac (30170) Corbès (30140) Corconne (30260) Cornillon (30630) Courry (30500) Crespian (30260) Cros (30170) Cruviers-Lascours (30360) Deaux (30360) Dions (30190) Domazan (30390) Domessargues (30350) Dourbies (30750) Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac (30170) Estézargues (30390) Euzet (30360) Flaux (30700) Foissac (30700) Fons (30730) Fons-sur-Lussan (30580) Fontanès (30250) Fontarèches (30580) (30210) Fourques (30300) Fressac (30170) Gagnières (30160) Gailhan (30260) Gajan (30730) Gallargues-le-Montueux (30660) Garons (30128) Garrigues-Sainte-Eulalie (30190) Gaujac (30330) Générac (30510) Générargues (30140) Génolhac (30450) Goudargues (30630) Issirac (30760) Jonquières-Saint-Vincent (30300) Junas (30250) L’Estréchure (30124) La Bastide-d’Engras (30330) La Bruguière (30580) La Cadière-et-Cambo (30170) La Calmette (30190) La Capelle-et-Masmolène (30700) La Grand-Combe (30110) La Roque-sur-Cèze (30200) La Rouvière (30190) La Vernarède (30530) Lamelouze (30110) Langlade (30980) Lanuéjols (30750) Lasalle (30460) Laudun-l’Ardoise (30290) Laval-Pradel (30110) Laval-Saint-Roman (30760) Le Cailar (30740) Le Garn (30760) Le Grau-du-Roi (30240) Le Martinet (30960) Le Pin (30330) Le Vigan (30120) Lecques (30250) Lédenon (30210) Lédignan (30350) Les Angles (30133) Les Mages (30960) Les Plans (30340) Les Plantiers (30122) Les Salles-du-Gardon (30110) Lézan (30350) Liouc (30260) Lirac (30126) Logrian-Florian (30610) Lussan (30580) Malons-et-Elze (30450) Mandagout (30120) Manduel (30129) Marguerittes (30320) Martignargues (30360) Maruéjols-lès-Gardon (30350) Massanes (30350) Massillargues-Attuech (30140) Mauressargues (30350) Méjannes-le-Clap (30430) Méjannes-lès-Alès (30340) Meynes (30840) Meyrannes (30410) Mialet (30140) Milhaud (30540) Molières-Cavaillac (30120) Molières-sur-Cèze (30410) Monoblet (30170) Mons (30340) Montagnac (30350) Montaren-et-Saint-Médiers (30700) Montclus (30630) Montdardier (30120) Monteils (30360) Montfaucon (30150) Montfrin (30490) Montignargues (30190) Montmirat (30260) Montpezat (30730) Moulézan (30350) Moussac (30190) Mus (30121) Nages-et Solorgues (30114) Navacelles (30580) Ners (30360) Nîmes (30000) Orsan (30200) Orthoux-Sérignac-Quilhan (30260) Parignargues (30730) Peyremale (30160) Peyrolles (30124) Pommiers (30120) Pompignan (30170) Pont-Saint-Esprit (30130) Ponteils-et-Brésis (30450) Portes (30530) Potelières (30500) Pougnadoresse (30330) Poulx (30320) Pouzilhac (30210) Puechredon (30610) Pujaut (30131) Quissac (30260) Redessan (30129) Remoulins (30210) Revens (30750) Ribaute-les-Tavernes (30720) Rivières (30430) Robiac-Rochessadoule (30160) Rochefort-du-Gard (30650) Rochegude (30430) Rodilhan (30230) Rogues (30120) Roquedur (30440) Roquemaure 30150) Rousson (30340) Sabran (30200) Saint-Alexandre (30130) Saint-Ambroix (30500) Saint-André-d’Olérargues (30330) Saint-André-de-Majencoules (30570) Saint-André-de-Roquepertuis (30630) Saint-André-de-Valborgne (30940) Saint-Bauzély (30730) Saint-Bénézet (30350) Saint-Bonnet-de-Salendrinque (30460) Saint Bonnet-du-Gard (30210) Saint-Brès (30500) Saint-Bresson (30440) Saint-Césaire-de-Gauzignan (30360) Saint-Chaptes (30190) Saint-Christol-de-Rodières (30760) Saint-Christol-lez-Alès (30380) Saint-Clément (30260) Saint-Côme-et-Maruéjols (30870) Saint-Denis (30500) Saint-Dézéry (30190) Saint-Dionisy (30980) Saint-Étienne-de-l’Olm (30360) Saint-Étienne-des-Sorts (30200) Saint-Félix-de-Pallières (30140) Saint-Florent-sur-Auzonnet (30960) Saint-Geniès-de-Comolas (30150) Saint-Geniès-de-Malgoirès (30190) Saint-Gervais (30200) Saint-Gervasy (30320) Saint-Gilles (30800) Saint-Hilaire-d’Ozilhan (30210) Saint-Hilaire-de-Brethmas (30560) Saint-Hippolyte-de-Caton (30360) Saint-Hippolyte-de-Montaigu (30700) Saint-Hippolyte-du-Fort (30170) Saint-Jean-de-Ceyrargues (30360) Saint-Jean-de-Crieulon (30610) Saint-Jean-de-Maruéjols-et-Avéjan (30430) Saint-Jean-de-Serres (30350) Saint-Jean-de-Valériscle (30960) Saint-Jean-du-Gard (30270) Saint-Jean-du-Pin (30140) Saint-Julien-de-Cassagnas (30500) Saint-Julien-de-la-Nef (30440) Saint-Julien-de-Peyrolas (30760) Saint-Julien-les-Rosiers (30340) Saint-Just-et-Vacquières (30580) Saint-Laurent-d’Aigouze (30220) Saint-Laurent-de-Carnols (30200) Saint-Laurent-des-Arbres (30126) Saint-Laurent-la-Vernède (30330) Saint-Laurent-le-Minier (30440) Saint-Mamert-du-Gard (30730) Saint-Marcel-de-Careiret (30330) Saint-Martial (30440) Saint-Martin-de-Valgalgues (30520) Saint-Maurice-de-Cazevieille (30360) Saint-Maximin (30700) Saint-Michel-d’Euzet (30200) Saint-Nazaire (30200) Saint-Nazaire-des-Gardies (30610) Saint-Paul-la-Coste (30480) Saint-Paul-les-Fonts (30330) Saint-Paulet-de-Caisson (30130) Saint-Pons-la-Calm (30330) Saint-Privat-de-Champclos (30430) Saint-Privat-des-Vieux (30340) Saint-Quentin-la-Poterie (30700) Saint-Roman-de-Codières (30440) Saint-Sauveur-Camprieu (30750) Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille (30140) Saint-Siffret (30700) Saint-Théodorit (30260) Saint-Victor-de-Malcap (30500) Saint-Victor-des-Oules (30700) Saint-Victor-la-Coste (30290) Sainte-Anastasie (30190)Sainte-Cécile-d’Andorge (30110) Sainte-Croix-de-Caderle (30460) Salazac (30760) Salindres (30340) Salinelles (30250) Sanilhac-Sagriès (30700) Sardan (30260) Saumane (30125) Sauve (30610) Sauveterre (30150) Sauzet (30190) (30350) Saze (30650) Sénéchas (30450) Sernhac (30210) Servas (30340) Serviers-et-Labaume (30700) Seynes (30580) Sommières (30250) Soudorgues (30460) Soustelle (30110) Souvignargues (30250) Sumène (30440) Tavel (30126) Tharaux (30430) Théziers (30390) Thoiras (30140) Tornac (30140) Tresques (30330) Trèves (30750) Uchaud (30620) Uzès (30700) Vabres (30460) Val-d’Aigoual (30570) Vallabrègues (30300) Vallabrix (30700) Vallérargues (30580) Valliguières (30210) Vauvert (30600) Vénéjan (30200) Verfeuil (30630) Vergèze (30310) Vers-Pont-du-Gard (30210) Vestric-et-Candiac (30600) Vézénobres (30360) Vic-le-Fesq (30260) Villeneuve-lès-Avignon (30400) Villevieille (30250) Vissec (30770) | Montpellier , Béziers , Lunel , La Grande Motte , Millau , Avignon , Marseille

Starlink est un projet de constellation de satellites développé par SpaceX, la société fondée par Elon Musk. L’objectif de Starlink est de fournir un accès à Internet haut débit à l’échelle mondiale en déployant des milliers de satellites en orbite basse autour de la Terre. Ces satellites communiquent avec des antennes au sol pour offrir une connectivité Internet améliorée dans les régions mal desservies ou non desservies par les infrastructures traditionnelles. Starlink est un projet ambitieux de constellation de satellites en orbite basse développé par SpaceX, la société spatiale fondée par Elon Musk. L’objectif principal de Starlink est de fournir un accès à Internet à haut débit et à faible latence à l’échelle mondiale, en particulier dans les régions reculées ou mal desservies où les infrastructures traditionnelles ne sont pas disponibles ou inefficaces. Pour atteindre cet objectif, SpaceX déploie et exploite des milliers de petits satellites qui travaillent ensemble pour former un réseau couvrant l’ensemble de la planète. Les utilisateurs peuvent se connecter à ce réseau en utilisant des antennes Starlink spéciales installées sur leurs bâtiments. Starlink propose un accès à Internet à très haut débit grâce à sa constellation de satellites en orbite basse. En comparaison avec les technologies traditionnelles qui dépendent de câbles terrestres, les satellites Starlink sont positionnés beaucoup plus près de la Terre, ce qui réduit considérablement la latence et permet des vitesses de téléchargement et de téléversement plus rapides. Les tests et les premières données montrent que les utilisateurs de Starlink peuvent généralement atteindre des vitesses de téléchargement de 50 à 150 mégabits par seconde (Mbps), voire plus, avec des latences allant de 20 à 40 millisecondes. Cela rend Starlink particulièrement attrayant pour les zones rurales ou isolées, où les options d’accès Internet à haut débit sont limitées. Cependant, il est important de noter que les performances peuvent varier en fonction de la congestion du réseau, des conditions météorologiques et d’autres facteurs. SpaceX continue d’améliorer et d’optimiser le système Starlink pour offrir une expérience à très haut débit plus cohérente et fiable à mesure que la constellation de satellites se développe. Le déploiement de Starlink a commencé en février 2018, lorsque SpaceX a lancé ses deux premiers satellites expérimentaux, Microsat-2a et Microsat-2b, pour tester les concepts de communication en orbite basse. Cependant, le déploiement à grande échelle de la constellation de satellites Starlink a réellement débuté en mai 2019, avec le lancement du premier lot de 60 satellites de production. Depuis lors, SpaceX a poursuivi les lancements réguliers de satellites Starlink, formant progressivement la constellation en orbite basse pour fournir un accès à Internet à haut débit à l’échelle mondiale. Accès à Internet mondial : Starlink vise à fournir un accès à Internet à haut débit dans le monde entier, y compris dans les régions rurales, reculées ou mal desservies où les options d’accès sont limitées. Pourquoi changer pour Starlink 

  • Très haut débit et faible latence : Grâce à sa constellation de satellites en orbite basse, Starlink promet des vitesses de téléchargement et de téléversement élevées, ainsi qu’une latence réduite par rapport aux technologies traditionnelles.
  • Flexibilité : Starlink offre aux utilisateurs la flexibilité d’installer une antenne Starlink sur leur propriété, ce qui élimine le besoin d’infrastructures terrestres coûteuses ou complexes.
  • Facilité d’installation : L’installation de l’antenne Starlink est conçue pour être relativement simple et ne nécessite pas de compétences techniques avancées.
  • Résilience et fiabilité : Étant donné que les satellites Starlink sont positionnés en orbite basse, le réseau est moins susceptible d’être affecté par des interruptions causées par des conditions météorologiques défavorables ou d’autres interférences.
  • Expérience utilisateur améliorée : Starlink peut être une solution attrayante pour les joueurs en ligne, les télétravailleurs et les familles qui dépendent d’une connectivité Internet stable et rapide.
  • Évolutivité : SpaceX prévoit de continuer à développer et à améliorer la constellation Starlink, ce qui pourrait potentiellement entraîner une amélioration continue de la qualité de service.
  • Il est important de noter que l’efficacité de Starlink peut varier en fonction de la localisation géographique, des conditions météorologiques et d’autres facteurs.
  • Starlink / Internet par satellite / SpaceX / Réseau de satellites / Connexion Internet Starlink / Internet haut débit par satellite / Projet Starlink / Constellation de satellites / Antenne Starlink / Couverture Starlink / Vitesse de connexion Starlink / Bêta Starlink / Elon Musk / Accès à Internet rural / Satellite en orbite basse (LEO) / Faible latence Internet / Abonnement Starlink / Starlink dans le monde /Starlink vs Internet traditionnel / Starlink pour les navires et les avions.

installer Starlink sur le toit facilement | qui peut installer la parabole Starlink sur mon toit | fixer antenne spacex sur ma cheminée | appeler professionnel spécialisé dans les installation internet par satellite .

SpaceX est un fournisseur d’accès à Internet dont la particularité est de faire transiter la connexion par l’espace, via une constellation de milliers de satellites. Son service se nomme Starlink.

Le but affiché de Starlink est d’apporter une liaison Internet partout dans le monde, y compris dans des zones géographiques qui sont mal desservies (ou pas du tout) par des infrastructures terrestres. Cela peut être des lieux reculés, ruraux ou difficiles d’accès. Cela dit, Starlink se focalise surtout sur les pays riches et bien équipés, avec l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest.

La mise en place de ce projet nécessite donc d’envoyer des satellites dans l’espace, via des tirs de fusées Falcon 9 — ce qui est la spécialité de SpaceX. En aval, il faut également que la clientèle s’équipe en conséquence, avec un kit dédié. Du fait des spécificités de Starlink, les liaisons sans fil sont utilisées pour faire circuler le signal. Ces ondes ne posent pas de souci pour la santé.

D’où viennent ces satellites d’Elon Musk ?
Il faut remonter dans la première moitié des années 2010 pour trouver les traces publiques du programme Starlink — ce qui suggère qu’il était en gestation depuis plus longtemps encore. Début novembre 2014, le Wall Street Journal publiait un article intitulé La prochaine mission d’Elon Musk : les satellites Internet. Plus tard, Elon Musk confirmait, évoquant une annonce à venir.

Il était question de constituer des essaims de micro-satellites — le nombre de 700 appareils était avancé — et d’une alliance avec WorldVu Satellites, société fondée par Greg Wyler, un ancien de Google, déjà à l’origine de O3b Networks. Greg Wyler a d’alleurs un temps voulu travailler sur un projet similaire avec Google, mais celui-ci n’avait pas pu être mené à son terme pour diverses raisons.

La stratégie visait à mettre au point des satellites simples et rapides à fabriquer et surtout qui coûtent peu cher. Il est apparu que le plan avec WorldVu Satellites ne convenait pas, ou plus. Elon Musk a donc abandonné l’idée de lancer 700 satellites, pour en viser 4 000 à la place, en vue de réduire les coûts grâce à de plus grandes économies d’échelle.

Il a également été question, un temps, d’un rapprochement avec OneWeb, qui n’a pas pu aboutir à cause de désaccords techniques. Il a été rapporté qu’Elon Musk s’est rendu compte du gouffre financier que peut constituer le maintien d’une flotte de satellites en orbite. Il fallait aboutir à des satellites moins onéreux à construire, à lancer et à opérer.

Les choses se sont accélérées ensuite. En 2016, SpaceX a déposé une demande à la commission fédérale des communications pour envoyer une flotte de satellites autour de la Terre. L’ensemble devait inclure 4 425 appareils et l’altitude envisagée était plus haute que celle utilisée aujourd’hui. Il était prévu de les faire graviter entre 1 110 et 1 324 km de haut.

Ce n’est qu’en 2018 que les premiers satellites expérimentaux ont été envoyés et qu’ont été délivrées les premières autorisations des instances de régulation. Et c’est en 2019 qu’a démarré le déploiement des premiers satellites opérationnels. Les débuts du service en version bêta datent de 2020. Depuis, des dizaines de tirs ont eu lieu pour étoffer l’ensemble.

Comment fonctionne Starlink ?
Starlink faisant appel à des satellites, c’est par l’espace que la connexion Internet circule. Cependant, l’entreprise a aussi besoin d’infrastructures au sol, de stations terrestres. Par exemple, l’entreprise a signé un accord avec Google afin d’installer des terminaux dans les centres de données du géant du net. Elle fait de même en France, non loin de certaines communes.

Il semble paradoxal d’avoir besoin de stations au sol pour de l’Internet par satellite. C’est pourtant courant, rappelle l’Agence nationale des fréquences : « les satellites communiquent avec les stations passerelles, qui assurent l’interconnexion avec les réseaux terrestres et avec les terminaux des utilisateurs finaux, de plus petite taille, chez les particuliers ou les entreprises. »

« Les données échangées entre les utilisateurs et les satellites doivent redescendre sur Terre : les constellations […] ont besoin de nombreuses stations passerelles pour assurer ce flux », est-il ajouté. Le régulateur des télécoms a donné son feu vert pour trois stations au sol en France, dans le Nord (Gravelines), en Gironde (Villenave-d’Ornon) et dans La Manche (Saint-Senier-de-Beuvron).

Cela dit, le signal de l’internaute transite par l’antenne parabolique située sur son toit — ou ailleurs, tant que c’est à l’extérieur — pour communiquer avec Starlink. À la réception du signal, celui-ci transite ensuite par le routeur Wi-Fi, à l’intérieur du bâtiment. Il ne reste qu’à accrocher le signal et s’authentifier : en somme, cela a l’apparence d’une liaison Internet tout ce qu’il y a de plus normal.

Combien y a-t-il de satellites Starlink en orbite ?
On dénombre plus de 3 000 satellites Starlink en orbite autour de la Terre. C’est un nombre en hausse constante, puisque Starlink envoie très régulièrement d’autres exemplaires pour étoffer sa constellation. Les tirs se succèdent à quelques semaines d’intervalle et chaque lancement ajoute environ 60 satellites. Parfois, la société en perd, y compris à cause d’un orage magnétique.

Les satellites sont envoyés depuis 2018. Ils sont surtout concentrés entre deux latitudes, avec une ligne supérieure passant par le nord du Canada, de l’Europe et de la Sibérie, et une ligne inférieure qui atteint la pointe de l’Amérique du Sud et descend sous l’Afrique et l’Océanie. Il y a aussi quelques satellites qui se trouvent au-delà.

Où se trouvent les satellites Starlink ?
Les satellites Starlink sont positionnés près de la Terre, sur une orbite basse, une zone s’étend jusqu’à 2 000 km d’altitude. Starlink n’utilise toutefois pas la totalité de l’orbite terrestre basse. C’est une tranche précise qui a ses faveurs : celle à 550 km de haut. À plus long terme, Starlink a dans l’idée de placer des satellites encore plus bas, aux alentours de 330 à 350 km.

Cette forte proximité avec la Terre, par rapport à d’autres engins placés plus loin, est justifiée par la compagnie pour des raisons de temps de latence. « Les satellites Starlink sont 60 fois plus près de la Terre que les satellites classiques, ce qui permet un temps de latence plus court et la capacité de prise en charge de services généralement impossible sur l’Internet par satellite classique », dit la société.

En pratique, cette altitude occasionne quelques frictions avec d’autres activités. On sait que la Station spatiale internationale (ISS) évolue dans les parages. Idem pour la Chine, qui a déjà affiché son mécontentement. Il y a aussi parfois des situations où des satellites doivent être manœuvrés à l’avance pour lever un risque. Ces cas de figure tendent à augmenter avec le temps.

Il existe des services en ligne qui permettent d’avoir une idée de l’endroit où se trouvent les satellites Starlink au-dessus de la Terre. Ainsi, le site Satmap montre une carte du globe avec plusieurs options d’affichage. On note que le monde semble recouvert de satellites Starlink, même en retirant tous les autres engins en orbite — une impression due à un problème d’échelle.

Quel est le prix de Starlink ?
L’offre de Starlink exige un investissement de départ notable. Le prix du kit est de 450€ (il inclut l’antenne satellite, le routeur Wi-Fi, le bloc d’alimentation, le trépied de montage et les câbles). Quant à l’accès au service, il est facturé 40€ par mois en cas d’achat du kit , il est de 50€ mensuel en cas de location , seul les frais d’expédition de 23€ sont facturés à l’inscription

En comparaison, la concurrence propose des prix allant de 30 à 60 euros par mois. C’est le cas de Nordnet : il faut aussi ajouter le prix du kit, à 299 euros (149 euros en cas d’aide de l’État). Une période d’engagement d’un an est requise. En cas de location du kit, l’engagement passe à deux ans et il faut compter +8 euros à l’abonnement. Un service de pose est proposé, mais payant.

Iil existe aussi d’autres types d’abonnement, pour les pros et pour des cas d’usage inhabituels : SpaceX a lancé une offre en mobilité, mais aussi pour les navires. Il y a aussi des expérimentations dans les avions. À terme, il pourrait aussi y avoir des connexions directes avec des smartphones.

Quel est le débit promis par Starlink ?
Dans ses pages, Starlink suggère que les débits peuvent aller de 50 à 200 Mbit/s pour le grand public. Dans le cadre d’offres spéciales, pour des professionnels par exemple, des débits spécifiques peuvent être atteints. Côté envoi de données, cela va de 10 à 20 Mbit/s. La disponibilité du service est promise à plus de 99 %.

« Le lancement de plus de satellites, l’installation de plus de stations terrestres et l’amélioration de nos logiciels de réseautage amélioreront remarquablement nos vitesses de transmission de données, temps de latence et temps de disponibilité » promet l’opérateur. Les périodes sans aucune connectivité, brèves au début, doivent à terme disparaître presque totalement.

Il est difficile d’appréhender ce que représentent 50 Mbit/s, 150 Mbit/s ou bien 300 Mbit/s si l’on n’est pas familier du milieu des télécoms. Pour des éléments de comparaison, il faut se tourner vers le régulateur des télécoms en France. En début d’année, il observait que le débit descendant moyen pour une connexion mobile était de 45 Mbit/s, c’est-à-dire ce que l’on a avec 4G.

En fonction des technologies et de leurs caractéristiques (VDSL2, 4G fixe / 5G , Très Haut Débit Radio), les débits constatés en général vont de 30 à 100 Mbit/s. Quant à la fibre optique, qui est le Graal dans ce domaine, elle se situe au-delà de 100 Mbit/s, avec des offres pouvant grimper à 400 Mbit/s, 1 Gbit/s et jusqu’à 8Gbit/s , selon les circonstances (et le prix que vous acceptez de payer).

Quant au temps de latence, un indicateur mesurant le délai entre l’envoi d’une requête et la réception des données (plus l’écart est faible, mieux c’est). Il est annoncé, pour la phase bêta, entre 20 et 40 millisecondes (ms) « dans la plupart des endroits au cours des quelques mois à venir ». C’est plutôt bon. À titre de comparaison, la fibre optique peut faire aussi bien, voire mieux, jusqu’à 10, voire 5 ms.

Quelle est la couverture ?
L’objectif est d’atteindre une couverture du monde entier avec Starlink. Au mois de mars 2023, les satellites sont assez nombreux pour couvrir de larges pans des États-Unis et du Canada, mais aussi de l’Europe occidentale, d’une grosse part de l’Amérique du Sud, mais aussi le Japon, les Philippines, l’Australie et la Nouvelle-Zélande

L’extension de la couverture dépend des plans de Starlink, qui peuvent être revus selon les circonstances. Un exemple un peu particulier est celui de l’Ukraine : face à la guerre d’agression de la Russie, Elon Musk a activé fin février le service pour aider Kiev à maintenir un accès à Internet dans le pays — cela, même si les réseaux locaux ne sont pas tombés.

Des kits de connexion sont livrés en Ukraine depuis la fin février, appuyés par un financement américain. Des dizaines de milliers d’Ukrainiens et d’Ukrainiennes ont pu en profiter, malgré les tentatives de brouillage, les risques d’attaques militaires et les menaces. Au-delà de ce cas particulier, SpaceX doit s’étendre en Afrique, en Amérique du Sud et dans le sous-continent indien en 2023 et 2024.

Quand Starlink sera-t-il disponible en France ?
Le service l’est déjà. Dans un message publié sur Twitter le 23 août 2021, Elon Musk citait l’Hexagone parmi les pays éligibles. En 2022, le service a connu une petite péripétie, avec la perte ses fréquences en France, mais c’était la faute du régulateur des télécoms. Après une nouvelle procédure en bonne et due forme, les choses sont rentrées dans l’ordre.

À très long terme, SpaceX souhaite disposer d’une constellation comptant des dizaines de milliers d’engins — une version maximaliste envisage jusqu’à 42 000 satellites. Il faudra aussi que la société compose avec des concurrents, que ce soit Amazon, Iridium, Boeing ou bien l’Europe, qui désire avoir sa propre constellation souveraine.

En février 2021, l’autorité de régulation a autorisé Starlink à fonctionner en France. Des fréquences ont été attribuées au service américain pour pouvoir établir des liaisons entre le territoire français et l’espace, où se trouvent ses satellites. Par ailleurs, en mai, nous relevions la sortie d’une version française du site web. Enfin, il est possible de commander le kit.

Combien de clients revendique Starlink ?
Fin août 2021, Elon Musk revendiquait plus de 100 000 clients à Starlink, mais sans préciser la distribution parmi les pays éligibles. En février, SpaceX avait annoncé le nombre de 10 000 clients. Par le passé, SpaceX affirmait que 700 000 Américains seraient intéressés par un abonnement à son service d’accès à Internet par satellite, selon un document transmis à la commission fédérale des communications.

Quand voir les satellites Starlink ?
Il existe des ressources en ligne pour connaître l’emplacement et le passage des satellites de Starlink. On peut citer Satmap, qui indique leur position au-dessus d’une planisphère. Le site Heavens Above renseigne le passage de tous les objets Starlink d’un même lancement. Find Starlink se base sur votre localisation pour vous indiquer s’il y a des possibilités d’observation.

Comment avoir accès à Starlink ?
L’acquisition du kit nécessite de passer commande depuis le site web du service, en vérifiant préalablement que votre adresse postale est bien couverture — un outil est disponible pour s’en assurer. Si oui, il vous suffit de continuer votre démarche, en suivant les étapes successives — notamment le remplissage d’un formulaire et, bien sûr, le règlement des sommes dues.

Starlink indique qu’il y a la possibilité de faire un essai d’un mois. Les délais de livraison sont estimés pour la France à 1 à 2 semaines à compter de la commande ( en moyenne 10 jours calendaire ) Reste toutefois à vous assurer que cette option vous convient bien — elle est assez onéreuse en comparaison d’autres modes d’accès à Internet, à commencer par un abonnement en fibre optique.

Est-ce que Starlink en vaut la peine ?
On peut se demander pourquoi Starlink se lance en France, alors que le pays est déjà doté d’infrastructures filaires et sans fil globalement satisfaisantes. En général, on doute de la compétitivité de l’offre face à la généralisation de la fibre optique et des technologies similaires dans l’Internet fixe, et de la progression des réseaux 4G et demain 5G. Au cas par cas, peut-être que Starlink est une opportunité.

Les zones montagneuses, très rurales ou vraiment isolées sont des cas de figure que l’on peut envisager. Même chose du côté de la France d’outre-mer. Ces régions sont toujours en décalage par rapport à la métropole — cela se voit avec la 5G. Mais à long terme, avec le plan France Très Haut Débit de couvrir tout le pays en fibre optique d’ici 2025, l’horizon parait compliqué pour Starlink en France.

Starlink est-il une bonne idée ?
Il y a un mouvement de contestation croissant contre Starlink qui prend racine parmi les astronomes. Ceux-ci sont remontés contre la pollution visuelle que le passage des satellites occasionne sur leurs observations faites depuis le sol. Après l’avoir nié, Elon Musk a admis un problème et lancé un plan de réduction de l’éclat. Mais, ça ne semble pas suffire.

Tout ce trafic autour de la Terre accroît aussi un risque de collision, ce qui serait une catastrophe. Un tel évènement pourrait, dans un scénario pessimiste, causer une réaction en chaîne avec d’autres satellites, ou même l’ISS. Cela menacerait les activités spatiales de l’humanité — et les activités de l’humanité tout court, tant les satellites sont devenus indispensables.

Face à ce péril, des accords émergent pour gérer un tel trafic tout autour de la Terre, avec la Nasa notamment. L’agence spatiale américaine a aussi exprimé ses réserves. En cause : le suivi de la défense de la Terre, c’est-à-dire la surveillance de tout objet potentiellement menaçant, dont les astéroïdes. Pas de quoi toutefois faire changer d’avis Elon Musk, qui maintient le cap, au risque d’en faire trop.

En France, ces inquiétudes ont entrainé des échanges au niveau politique. La France Insoumise avait déposé des amendements pour tenter de s’opposer à Starlink, mais sans succès. Un moratoire a aussi été demandé. Le gouvernement avait aussi été interpellé à ce sujet. Cependant, la question écrite rédigée par un parlementaire n’a pas reçu de réponse à cette date

Source Numerama

Avis EXCELLENT
Basée sur 59 avis
C'est avec plaisir que je partage mon expérience avec Frinet Télécom. C'est une très bonne entreprise que je recommande à 100%. Ils ont su identifier le problème et le résoudre là ou les techniciens fibre n'y arrivaient pas. Ils l'ont fait en temps raisonnable et avec un tarif raisonnable et négocié. Ils sont commerçants, sympathiques et professionnels ce qui leur accordent toute légitimité, et à qui vous pouvez accorder votre confiance. Merci M. BERGER, un merci également à son collègue qui est venu avec lui pour faire les travaux (dans une tres bonne ambiance de travail) et merci aussi car il faut le souligner à l'accueil parfait de leur secrétaire et à son amabilité. M. OGEZ VIVIEN
V O
V O
2024-02-06
Entreprise très sérieuse qui a réussi à trouver nos points de blocage, nous a proposé une solution et à résolu les problèmes. Tout ça avec réactivité, gentillesse et professionnalisme. Je recommande !!!
Morgane Jomeau Pro
Morgane Jomeau Pro
2024-02-03
Excellente prestation merci aux salariés
Corentin Savarieau
Corentin Savarieau
2024-02-03
après 3 mois a creuser pour trouver ce fameux regard afin de pouvoir raccorder la fibre j'ai eu le plaisir de rencontrer une entreprise a taille humaine et d'une efficacité redoutable. Satisfait a 100%. Réactivité, efficacité, depuis le contact téléphonique jusqu'à la poignée de main de la fin de l'intervention c'est top. je recommande sans retenue merci....
Philippe Marcelin
Philippe Marcelin
2024-02-03
Equipe très professionnelle. Merci pour la qualité de votre travail.
Lefebvre Alain
Lefebvre Alain
2024-01-27
Frinet Telecom est une boîte très sérieuse et Roland dirige d'une main de maître super diagnostic et merci encore pour les travaux parfaitement exécutés Je recommande
Julien Bayle
Julien Bayle
2024-01-26
Après l'incompétence notoire des prestataires Orange, place à l' excellent Frinet qui, en la personne de Roland, a mis montre en main, dix minutes pour localiser l'endroit où le fourreau posait problème. Encore dix minutes et le fourreau était débouché... Ce vrai technicien (Roland) a travaillé vite, bien, et a été fort sympathique. Je recommande vivement !
Musiconaute
Musiconaute
2024-01-18
Équipe très professionnelle. Réactif et jamis à cours de solution. Ils ont à cœur de faire du bon travail pour rendre leurs clients satisfaits ce que je confirme. Je recommande cette société
Benoit Le Gal
Benoit Le Gal
2024-01-14
Je ne peux que saluer le professionnalisme et la persévérance mis en œuvre par M. Berger pour résoudre mon problème très complexe de pose de la fibre. A ce professionnalisme j'ajoute sans hésiter sa bienveillance et la qualité des échanges que nous avons pu avoir. Merci M. Berger.
france ray
france ray
2024-01-11
Intervention à notre domicile ce jour, technicien très sérieux et qui à chercher une solution aux différents points de blocage sans chercher à nous orienter vers des travaux plus onéreux. Certes il y a eu un dépassement du temps prévu et une augmentation de la facture mais cela se comprend totalement vu l implication de l intervenant. Je recommande vivement cette société.
yann floc'h
yann floc'h
2024-01-08